Je suis retournée aux Vins des Pyrénées vendredi soir avec une "amie très chère"; j'adore ce lieu, déjà parce que c'est près de chez moi, et que la déco y est...spécialement chaleureuse. Pris séparément, les différents éléments pourraient être assez kitsch, comme cet entassement de bouchons de vins dans la devanture, les lutres ringards à mort, et j'en passe...
A l'heure où tous les bars et restaurant sont sur-designés (ça a son charme aussi), aux Vins des Pyrénées, ils ont préféré la débrouille chaleureuse au au design froid. Ils ont dessiné sur les murs des bouteilles de vin géantes dont ils ont vidé certaines, parfois en entier, et ils ont reporté ce dessin jusque sur la porte des toilettes...Les toilettes sont d'ailleurs un endroit spécialement recommandé, car on y a une vue assez rare sur le sommet de son crâne (ça peut toujours servir, à l'occasion).
J'aime également leur carte, qui n'est pas prétentieuse, qui change en permanence (j'y étais allée jeudi dernier, et en une semaine à peine, me voilà perdue); mais ils ne font aucune concession sur la qualité de la cuisine. La casserole du pêcheur est servie dans sa cocotte Staub (rien que ça c'est jouissif), le café est servi dans des verres Duralex (c'est à peine une obsession...je sais; mais ils ont changé de modèle et je leur en veux beaucoup) sur une coupelle de tasse à café classique...
Le chef améliore toutes les recettes....leur tartare de boeuf à la thaï, servi avec une délicieuse salade de plein de choses (dont des germes de soja et des tomates confites: un mélange original et bien senti), est à tomber; mais j'ai une tendresse toute particulière pour leur "assiette des Vins des Pyrénées", une énorme assiette (qu'ils classent parmi les entrées mais qui me convient bien comme plat unique) remplie de plein de bonnes choses qui varient au fil des saisons...J'en ai pris 3 fois, et à chaque fois je me dis qu'ils ont atteint l'accord parfait; eh bien son contenu change en permanence en restant un accord parfait. J'aime en plus ce concept de mezze à la française, je trouve ça vraiment intelligent.
Par contre, le niveau de la musique augmente avec l'heure, et après 23h on ne s'entend plus. Quel dommage que cette fausse note, facilement évitable certes...
vinspyrenees2