19 septembre 2006

Message "privé": toi qui "tournes les pages plus vite que ton ombre"...

[A l'attention de quelqu'un qui se reconnaîtra...et qui doit frémir d'angoisse et de rage en se demandant si on ne le devine pas trop bien derrière cette taie d'oreiller kitschissime ;-) T'as de beaux coudes, tu sais!]...je croyais pourtant t'avoir demandé de ne pas revenir ici il y a...presque trois mois. C'est dingue ce que tu es lent à la détente!!! Je suis surprise que tu n'aies pas trouvé d'occupation plus intéressante dans ta nouvelle ville où tu semblais si heureux de partir, que d'épier ce que je peux dire sur un blog perdu au... [Lire la suite]
Posté par doroth à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 septembre 2006

Maigrir, c'est facile!

Enfin...quand on est gourmande comme moi!!!Paradoxal? Oui et non. Perso, je ne grossis pas parce que je grignote ou parce que je me bafre de bonbons et de cheeseburgers (sauf les semaines de gros coup de blues comme la semaine dernière, mais ça m'arrive peut-être trois fois par an, et ça se limite à 2 paquets de bonbons en général, ce qui n'est pas la mort non plus).Non, je grossis parce que les repas ne font pas partie de mon emploi du temps. En fait, ça me saoule de me nourrir pour me nourrir, et j'ai tendance à me cantonner aux... [Lire la suite]
Posté par doroth à 15:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 août 2006

Maladie, désordre et amitié

J'écris ce billet "on the spur of the moment", si vous le trouvez glauque, s'il vous déprime, stoppez net votre lecture.Ce soir, je pense à un ami qui doit se sentir bien seul, même s'il est entouré de millions de gens qui l'adorent (j'exagère à peine). Je l'ai rencontré à une soirée il y a quelques années, chez une amie; je ne connaissais personne, il était entouré de sa bande de potes, on a flirtouillé et il s'est comporté comme le dernier des connards. Très vite, je me suis méfiée, il avait un discours totalement... [Lire la suite]
Posté par doroth à 04:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2006

La gourmandise est un dangereux défaut....

Je ne sais pas pour vous, mais moi, il y a des trucs pour lesquels les dates de péremption ne m'arrêtent pas...il faut définitivement que j'y goûte....Et puis autrefois, j'avais une amie dont la grand'mère était tricentenaire; son régime: ne manger QUE des choses périmées...L'autre jour, ma soeur a sorti une boîte de foie gras périmée. Le truc qui ne m'arrivera jamais, j'essaye en vain de garder jusqu'à leur date de péremption des boîtes de sardines (il paraît que c'est meilleur et absolument sans danger, mais bon sang, qu'est-ce que... [Lire la suite]
Posté par doroth à 21:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 août 2006

Le gâteau au chocolat harcelant....

Il est harcelant parce qu'il se fait hyper rapidement, sans équipement, et qu'il est tellement bon que la complexité de la recette n'est absolument pas un frein pour en refaire....C'est une recette que j'avais donnée il y a quelque temps là sur Marmiton, et qui a eu un certain succès. Depuis, je me suis équipée d'un batteur et de tout ce qu'il faut mais...il est toujours aussi bon!Le gâteau au chocolat express-100g de chocolat-100g de beurre-2 oeufs-175g de sucre-75g de farineFaire fondre ensemble le beurre et le chocolat. Dans un... [Lire la suite]
Posté par doroth à 10:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 août 2006

Pain allemand Aurora: le retour

Suite à la question de Rui, je me permets de revenir sur les préparations pour pain Aurora, qui sont donc un mélange de farine, de levure et de graines permettant de faire un pain allemand sans aller chercher une recherche intraduisible à Pétaouchnok...Donc voilà le contenu:-farine de blé 70%-graines de je ne sais pas quoi-encore des graines-farine de maïs-farine de riz-levure sèche-de la farine de je ne sais quoi-sel iodé-graines de lin-graines de tournesol-levure sèche-sucre inverti (?)-extrait de malt-une vitamine: acide folique,... [Lire la suite]
Posté par doroth à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 août 2006

Vinaigrette allemande

Oui, j'ai retrouvé mon appareil photo...je peux donc enfin vous montrer les sachets de Salatkrönung dont je vous avais parlé. Je dois quand même avouer que les allemands ne savent pas faire une vinaigrette...enfin ils n'imaginent pas une seule seconde la faire eux-mêmes! D'ici peu de temps, on sera clairement aussi manchots, avec la multiplication des sachets de "Maman gâteau Alsa" & Co. Les rayons des supermarchés sont de plus en plus envahis de produits hyper chers au détriment des produits utiles. Tenez, ces jours-ci,... [Lire la suite]
Posté par doroth à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2006

Muffins au streusel

My God qu'est-ce que c'est bon d'être en vacances!!! Même -et surtout' à durée indéterminée :-)J'ai l'impression que ça fait des mois que je ne me suis pas fait plaisir, que je ne me suis pas accordé un vrai moment à moi. Ce soir, ma vie m'appartient, et j'avais envie de fêter ça en solo...enfin, c'est toujours difficile de ne pas passer la soirée pendue au bout du fil...Pour l'heure, j'ai ma deuxième tournée de muffins dans le four et c'est le sujet du jour (admirez la rime - de première qualité). En cherchant sur Marmiton un recette... [Lire la suite]
Posté par doroth à 02:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2006

Ca se fait de traiter quelqu'un de bonite?

"Parler deux langues, c'est être deux fois homme", disait Goethe....le seul problème, c'est qu'il n'a pas précisé lesquelles!Je connais un Espagnol absolument charmant, qui m'appelle "bonita"; au départ je le prenais comme un compliment, mais là je viens de me souvenir que j'avais fait traduire une recette espagnole à un copain, où il y avait de la bonite, et que c'était une sorte de thon.Bref, est-ce que bonita est un compliment ou une insulte en espagnol? J'échange cette traduction contre dix lignes en allemand!... [Lire la suite]
Posté par doroth à 08:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 juillet 2006

Va, je ne te hais point...

Qu'il est difficile de tourner certaines pages...Un deuil, c'est presque facile; la réalité met fin, de la manière forte, à tous les "mais si..." possibles. Face à la rage née de ce dialogue interrompu, des ce rire qu'on n'entendra plus, il n'y a de toutes façons rien à tenter. La seule façon de la gérer, on la connaît. C'est loin d'être drôle mais on sait qu'on doit alternativement chasser l'idée de celui ou celle qui nous manque, et parfois cultiver son souvenir. "Qu'il y a un temps pour naître, et un temps pour... [Lire la suite]
Posté par doroth à 01:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]